• labri

LaBRI

SCILLE et le LaBRI, Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique, ont choisi de s’associer pour le projet PARSEC. Le projet bénéficie ainsi des dernières avancées en matière de cybersécurité et de la puissance d’une équipe d’ingénieurs en prise sur les besoins de sécurité des grands comptes publics et privés.

 

C’est dans ce cadre que Stefan Contiu, ingénieur R&D de SCILLE, conduit une thèse au LaBRI sur le « Stockage sécurisé et résilient de données dans le cloud ».

 

Le LaBRI est une unité de recherche associée au CNRS (UMR 5800), à l'Université de Bordeaux, à Bordeaux INP, et partenaire de l'INRIA (Institut de Recherche en Informatique et en Automatique).

 

 

Les équipes « Architectures de cloud hybrides » et « Sécurité » du LaBRI, ont pour vocation de suivre les avancées conceptuelles et algorithmiques les plus récentes, notamment les publications dans les congrès spécialisés. La collaboration avec Scille est dirigée par Laurent Réveillère, professeur de l’Université de Bordeaux et enseignant chercheur. Laurent Réveillère, par ailleurs membre du comité stratégique de Scille, est un expert en génie logiciel pour les systèmes distribués, spécialisé sur les architectures de Cloud.                                                                                                                                                                                                                                                                                                           

   Professeur Laurent Réveillère

 

 

PARSEC regroupe deux approches complémentaires :

  1. Le LaBRI pour les concepts et algorithmes
  2. Scille pour la conception de l’architecture et la mise en oeuvre met en oeuvre

 

Cette collaboration permet au LaBRI de trouver un cadre applicatif et de marché à ses recherches, et à SCILLE de bénéficier des dernières avancées scientifiques au niveau mondial.